Rapatriements

Rapatriements

PAR VOIE DE SURFACE OU PAR VOIE AÉRIENNE

Chaque rapatriement est une prescription médicale écrite ou validée par un médecin superviseur de Medic’Air. Elle peut être révisée à chaque étape de la mission en fonction de l’évolution de l’état clinique du patient ou du contexte geopolitique. C’est un processus dynamique, pendant lequel le donneur d’ordre est avisé à chaque évènement.

Les escortes en mission sont suivies en permanence et rendent compte par téléphone ou email à chaque étape.

Différents modes de rapatriements sont proposés suivant les paramètres médicaux connus ou logistiques appréhendés : par voie de surface ( ambulance terrestre, Train Grande Vitesse, bateau ambulance …) ou par voie aérienne ( vol régulier et/ou air ambulance ).

La présence ou non d’une escorte puis le type d’escorte mise à disposition ( médecin et/ou infirmier(e) et/ou aide soignante ) avec son matériel médical spécifique est aussi une décision validée par les médecins de Medic’Air suivant le principe de Criticité d’application à chaque mission.

Schématiquement, nos missions sont catégorisées en quatre niveaux d’urgence :

Secours aérien : le patient est en grande détresse et la structure médicale locale ne peut y faire face : il s’agit alors d’extraire le patient au plus vite avec les moyens médicaux adaptés. Une équipe renforcée de Soins Intensifs ( médecin + infirmiere + aide soignant ) peut être déclenchée dans l’urgence et décoller en quelques heures de Paris, en particulier pour des prise en charge en Europe de l’Est ou en Afrique.

Primaire : face à un état clinique non stabilisé, il est décidé d’évacuer un patient avec des moyens réanimatoires vers un hôpital d’excellence techniquement mieux équipé sans attendre avec un départ d’équipe (avion ambulance, médecin et infirmier) dans les huit heures.

Secondaire : Il s’agit alors d’un patient stable, hospitalisé dans une structure de qualité mais nécessite un transfert sous surveillance pour retour vers son pays d’origine hors critère d’urgence. Ce rapatriement peut s’organiser par avion de ligne si la logistique le permet.

Tertiaire : Medic’Air organise également le retour à domicile de patients convalescents ou guéris, dans les meilleures conditions de confort et de sécurité avec une logistique complète du lieu de séjour vers le domicile.

Cette différentiation est étayée par un score d’évacuation interne,  qui permet aux médecins superviseurs, en s’appuyant sur des données objectives :

De l’état clinique du patient, et de son évolution prévisible,
Et de la qualité de la structure locale d’hospitalisation (ou de son absence ).

Ce score permet de justifier d’un déclenchement immédiat d’une EVASAN  dans l’urgence ( Secours ou Primaire ) si besoin avec une procédure homogène chez tous les médecins prescripteurs incluant une validation par un deuxième avis favorable d’un médecin Directeur.

Depuis un an, Medic’Air s’est fixé comme objectif de rapatrier dès que possible les patients vers leur pays d’origine et plus particulièrement de certains pays du bassin méditérannéen – et de la péninsule indienne – afin de limiter la contamination par des bacteries multirésistantes (BMR). Après une première étude, il est apparu un bénéfice à ne pas laisser plus de 48 heures des patients hospitalisés dans ces pays à risques connus.

Demandez votre devis

Medic’Air facture ses clients uniquement à la mission, sur devis précis et rapide, et n’impose ni cotisation, ni abonnement, ni forfait annuel.